REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

INFORMATIONS SUR LES COOKIES
Dernière mise à jour : juin 2015

Lorsque vous visitez un site web, des traces de votre navigation sur internet sont enregistrées dans votre propre ordinateur, votre navigateur conserve une copie des pages que vous avez parcourues récemment (moyen astucieux d’optimiser les temps de chargement). Il garde aussi un historique des adresses que vous avez entrées via la barre d’adresse.

Un cookie est un fichier texte déposé sur votre disque dur par le domaine ergevrascourt.fr que vous visitez.

Les cookies jouent plusieurs rôles :

Ils facilitent votre navigation, stockent vos préférences, rendent l’interaction entre vous et le site internet plus rapide et plus facile. Certains cookies sont liés au site que vous regardez, d’autres dépendent de sites extérieurs qui gèrent du contenu sur la page que vous regardez (cookies de sites tiers).

Ce qui concerne ce site :

Conformément aux recommandations de la CNIL (icône information), nous avons mis en place un bandeau qui apparaît lorsque vous visitez le site pour la première fois ou lorsque vous avez vidé votre cache avant la navigation. Il renvoie à cette page qui précise la finalité des cookies utilisés, vous indique que vous pouvez vous opposer à ces cookies et vous rappelle que la poursuite de votre navigation vaut accord au dépôt de cookies sur votre terminal. La validité de notre cookie est de un an, sans que le bandeau ne réapparaisse, si vous ne videz pas votre cache.

Pour promouvoir son contenu, le site utilise les services de Facebook et Google +. Leurs boutons sont présents sur notre site (en page d'accueil) et vous permettent de faire connaitre notre site. Mais leur code source exploite des cookies permettant de tracer votre navigation, que vous soyez utilisateur de ces plateformes ou pas.

LA LOI SUR L’UTILISATION DES COOKIES PRECISE QUE :
Avant de déposer un cookie, les éditeurs de sites ou d’applications doivent :
vous informer de la finalité des cookies ;
- obtenir votre consentement avant le stockage d'informations;
- vous fournir un moyen de les refuser.

La durée de validité de ce consentement est au maximum de treize mois. Certains cookies sont cependant dispensés du recueil du consentement, notamment ceux qui sont strictement nécessaires à la fourniture d’unservice expressément demandé par l’utilisateur.

Si vous souhaitez naviguer sur le site, des cookies seront déposés sur votre ordinateur. Pour cela vous devez être informé par l’apparition d’un bandeau :
- des finalités précises des cookies utilisés ;
- de la possibilité de vous opposer à ces cookies et éventuellement de changer les paramètres de votre navigateur, en cliquant sur un lien "En savoir plus" présent dans le bandeau ;
- du fait que la poursuite de votre navigation vaut accord au dépôt de cookies sur votre terminal.

Le lien "En savoir plus" renvoie sur cette page, où y sont présentées les solutions pour accepter ou refuser les cookies.

Quels cookies seront à considérer sur ce site

Facebook et Google +, vont déposer des cookies sur votre ordinateur, que vous les utilisiez ou pas.

Le bandeau d’acceptation, déposera un cookie qui sert à ce que le bandeau n’apparaisse qu’une fois par an sur votre navigateur (si vous avez vidé votre cache avant votre navigation le bandeau réapparaitra).

Remarques :

Les cookies Facebook, permettent d’utiliser les fonctions générales des services Facebook, pour plus d’informations, veuillez consulter la déclaration de protection des données de Facebook.

Les cookies Google +, sont utilisés à diverses fins, pour plus d'informations veuillez consulter comment Google utilise les cookies.

Si vous ne souhaitez pas que des cookies soient installés sur votre terminal, quoique ils soientgénéralement sans conséquence, mais si toutes fois vous souhaitez les bloquer, voire supprimer ceux qui ont déjà été installés consultez les sites ci-après en fonction de votre navigateur :

 

Résultats course fin aout

L'asso a continué d'etre représentée cette fin du mois sur diverses courses dans le secteur ou un peu plus loin

Trail de l'Huitre à Riec avec la 40ème place de Stéphane Kerouedan en 2h11'33" sur le 23kms

Foulées de Saint Philibert à Trégunc

course de 7 kms

    • Dominique Nerzic 66ème en 31'59"
    • Michel Girard 84ème en 33'49" 
    • Stephan Nicolas 98ème en 33'49"
    • IMG 7152IMG 7639


IMG 7652

course de 14kms

  • Jean Luc Portal 14ème en 54'

  • René Jaouen 122ème en 1h07'47"
  • Ben Moisan 268ème en 1h27'27"

 

 

 

Enfin il faut féliciter Didier Mallegol qui a participé à l'UTMB à Chamonix le week end dernier en finissant 216ème en 33h12'43" sur 1632 classés (10ème V2 sur 249).Il faut rappeler que l'UTMB c'est 170kms avec 10000mètres de dénivellé positif.On lui souhaite une bonne récup. 

Résultats courses

Même au mois de juillet les membres du club continuent d'arpenter le su Finistère pour participer aux différentes courses organisées.

Le 14 juillet une quinzaine de coureurs est allée à Landudal pour participer aux 2 trails et le week end dernier l'asso était représentée à Locunolé avec ces 2 trails et à la course des 3 Ormes à Landudec.

Les résultats sont les suivants :

TRAIL DE LANDUDAL

trail de 24kms:

  • Didier Mallegol 38ème en 1h58'52"
  • Bruno Menez 52ème en 2h05'49"
  • René Jaouen 89ème en 2h16'05"
  • Robert Flecher 132ème en 2h42'46"

trail de 13kms:

  • Marc Gilbert 12ème en 1h03'38"
  • Henri Payet 87ème en 1h16'03"
  • David Gueguen 1h17'17"
  • Dominique Nerzic 151ème en 1h21'22"
  • Michel Girard 161ème en 1h22'00"
  • Florence Kerviel 199ème en 1h25'02"
  • Claude Le Goff 234ème en 1h28'41"
  • Michel Kerviel 250ème en 1h30'26"
  • Patrice Daniel 251ème en 1h30'28"
  • Nathalie Mallegol 282ème en 1h34'57"
  • Remy Barguil 326ème en 1h44'48"

TRAIL DE LOCUNOLE

trail de 24kms:

  • Stéphane Kerouedan 64ème en 2h21'00"
  • René Jaouen 119ème en 2h40'32"

trail de 13kms:

  • Dominique Nerzic 99ème en 1h19'20"
  • Jean Pierre Dagorn 134ème en 1h24'03"
  • Patrice Daniel 162ème en 1h28'13"
  • Michel Kerviel 173ème en 1h30'01"
  • Remy Barguil 221ème en 1h41'00"
  • Christine Fontenay 246ème en 1h52'48" 

LES 3 ORMES LANDUDEC (8,3kms)

  • Henri Payet 135ème en 36'57"
  • Marie Christine Payet 264ème en 45'46"
  • Christian Moncomble 297ème en 52'05"

 

 

Rando Morgat Cap de la Chèvre

Une grosse vingtaine de membres de l'asso ont répondu présents Dimanche 28 Juin 2015 pour participer à la rando organisée de la Presqu'ïle de Crozon.

Le point de rendez-vous était fixé à Croas Spern le matin à 9 heures 30 pour le co-voiturage. Tout le monde était à l'heure et l'ensemble du groupe se mit en route pour rejoindre le Port de Plaisance de Morgat et rejoindre les quelques membres qui s'y étaient rendus directement

Le soleil était au rendez-vous. Après les derniers préparatifs, tous le monde se mit en marche vers 11 heures.

Dès les premiers mètres, le groupe entame les premières grimpettes, mais nous allons nous apercevoir très rapidement que nous passons notre temps à monter et descendre.Les paysages sont superbes, comme nous le montre le diaporama mis sur le site par Anne.Après une petite heure de marche, nous arrivons en vue de la Pointe St Hernot avec la plage de l'Ile Vierge où est prévu notre pique-nique.

Le site est superbe mais pour y accéder il faut passer "l'épreuve de la corde" avec une belle descente.

Tout le monde arrive en bas sans encombre et certains courageux décident de se baigner.

Le pique-nique commence avec le bruit des premiers bouchons qui sautent. On voit bien que certains sont plus habitués que d'autres à de telles sorties au vu de leur équipement.....

Après s'être rassasiés, il est temps de repartir car nous n'avons avalé que 4 kilomètres (sachant qu'il y en aura 22 !).

Le démarrage nous remet tout de suite dans le rythme avec des montées dès la sortie de plage pour rejoindre le sentier de rando.Le sentier est un peu moins dur, mais il y a encore de bonnes montées.

Après 3 heures de marche, nous atteignons le Sémaphore du Cap de la Chèvre où nous faisons une petite halte pour s'hydrater.

Nous poursuivons le sentier côtier jusqu'à la plage de la Palue avec ses beaux rouleaux. C'est à ce niveau que nous nous écartons de la côte afin de rejoindre Morgat par les terres.

Le sentier est beaucoup moins accidenté et nous allons finir sur de larges chemins blancs.Nous passons au village de St Hernot avec sa Maison des Minéraux. Sur les chemins blancs, l'allure s'accélère avec même certains qui commencent à faire la course entre eux. Une bière était déposée à une intersection pour le premier arrivant.

Sur la fin, nous reprenons le sentier côtier en sens inverse du matin avant d'atteindre vers 17 heures 30 le Port de Morgat.

Au total, la rando faisant 22 kiilomètres avec 850 mètres de dénivelé positif.

Un ravitaillement était prévu à l'arrivée avec boissons fraîches, que chacun a pu apprécier, d'autant que pour certains le manque d'eau commençait à poindre. Le temps s'était couvert et la marée était basse. Tout le monde décida donc de rentrer sur ERGUE GABERIC afin de se changer et de prendre une bonne douche avant d'aller au restaurant.

La majorité du groupe se retrouvera au restaurant Nova pour un bon repas. Au moment de l'addition, tout le monde a regretté que notre trésorier ne soit pas avec nous......

Ce fut donc une belle journée avec de magnifiques paysages de l'avis de tous, donc à renouveler.

 

Moëlan sur Trail mais Moëlan sous pluie

photoMoelan2015Un groupe d'Erge Vras s'est déplacé à Moëlan sur Mer pour le 1er "Moëlan sur Trail".

Une 1ère édition sous la pluie mais qui a porté chance pour certains ! 2 beaux paniers garnis pour Didier et pour Nathalie et un jeu de pétanque pour Myriam.

Beau parcours roulant sans grande difficulté, avec une partie longeant la côte et une autre en campagne.

Résultats :

  • 55ème MENEZ BRUNO en 01h09'51''
  • 143ème GUEGUEN DAVID en 01h17'49''
  • 146ème JAOUEN RENE en 01h18'29''
  • 151ème GENTRIC MYRIAM en 01h19'06''
  • 192ème KERVIEL MICHEL en 01h22'40''
  • 208ème KERVIEL FLORENCE en 01h23'18''
  • 237ème DAGORN JEAN PIERRE en 01h24'44''
  • 303ème PELLEN PHILIPPE en 01h30'09''
  • 350ème MALLEGOL NATHALIE en 01h33'49''
  • 351ème MALLEGOL DIDIER en 01h33'49''
  • 359ème GUEGUEN ANNE en 01h34'21''
  • 409ème FONTENAY CHRISTINE en 01h42'51''
  • 416ème PELLÉ KARINE en 01h40'40''
  • 424ème PETILLON ANNE-SOPHIE en 01h45'53''

Samuel à Erquy

landesEtBruyeres2Salut à tous, j'ai effectué voici 3 semaines un petit tour dans les côtes d'armor pour courir le trail des Landes et bruyères.

 

Je me suis inscrit pour mon premier 33km.

 

Le départ s'effectue de Plévenon à coté du cap Fréhel, sous un bon petit crachin breton.

 

Les 4 premiers km s'effectuent dans la belle campagne et à la sortie d'un bois de pin, on arrive sur une superbe vue sur le phare du cap Fréhel. Avant de parcourir le sentier côtier un gros bouchon dû à une barrière où 1000 coureurs doivent passer,

 

Au 5ième km, je suis tellement ébahi par la vue sur le cap Fréhel que je suis tombé dans les bruyères,une belle égratinure au genou droit.

 

Le passage au pied du phare de Fréhel est impréssionant et magnifique. La course se poursuit le long de la côte alternant sentier en haut des falaises et des plages, malheureusement je ne profite pas trop de la beauté du paysage à cause du ciel gris sans pluie.

 

Ouf j'arrive au sur la belle plage des Sables d'Or, une belle cité un petit Deauville breton.On est à 18km c,'est jusque là une partie roulante. Car ce qui est sympa dans ces courses on discute entre coureurs et ceux qui la connaissent calme les ardeurs de certaines coureuses qui s'excitaient entre elles, quand ils leurs ont annoncés que les 10 derniers kilomètres sont costauds.

 

Après les Sables d'or, un tour dans la campagne sur une ancienne voie ferré, on retrouve des petits chemins comme ceux d'Ergué.

 

A partir de là je commence à sentir les jambes qui fatiguent mais mon but est de le finir quand même à temps correcte.

 

Je retouve la côte et aussi la pluie, je longe un resto qui à une belle vue sur la mer où se préparait un repas pour le soir. A ce passage on est accompagné d'un couple de sonneurs en ciré Cotten..

 

Là débute les 10 kms qui sont durs, je parcours des plages en alternant marche et course. A la sortie d'une plage une grosse surprise, je me retrouve devant un immense escalier avec des milliers de marche ( Bon arrivé à environ 27 km les idées ne sont plus claires). Je me force à ne pas m'arrêter dans les marches malgré le feux dans les cuisses sinon le moteur ne pourra plus repartir, au final il n'y avait que 50 à 60 marches.

Je continue à alterner marche et course mais la marche prédomine de plus en plus surtout dans les raidillons.

 

J'entends les hauts parleurs ca y est Erquy approche je suis content mais à ma montre il me reste encore 4 km donc ca va rouler et bien non encore des passages avec des marches en pierre qui vous coupe bien les pattes, je longe d'anciennes carrières qui sont appelés les lagons bleu eh bien le bleu était absent vu le beau crachin qui tombait.

 

J'arrive sur Erquy un peu de route c'est monotone heureusement il y a des gens pour vous encourager.

 

Je vois le panneau du dernier kilomètre ouf enfin la fin mais non une grande rue descendante avec des pourcentages digne du tour de France. J'arrive sur le rue qui mène à l'arrivée, une coureuse motive le petit groupe de 4 pour les derniers hectomètres. J'accélère devant la jeune fille pour m'arrêter juste devant la ligne d'arrivée pour la laisser passer en faisant la révérence.

 

Je finis la course en 3h57,58 et 810ième,je suis bien content de ma course et surtout bien mouillé.

 

Je félicite ma compagne et ma sœur qui ont effectué leur première course , la course des Sirènes (6kms) , qui l'ont fini et elles étaient contente de la faire.

 

landesEtBruyeres1

Résultats du Faouët et de Keriolet

IMG 5169Chaque année, le jeudi de l'Ascension, on retrouve les coureurs de la ville au Vert au Faouët pour la bien nommée ascension de la Sainte-Barbe.

Nathalie, sans doute déçue de ne pas avoir profité de la tyrolienne à Mézières-sur-Couesnon, s'en est improvisée une dans la descente de la Sainte-Barbe (photo ci-jointe de Bob de Gourin Court, cliquez pour agrandir).

Retrouvez vos photos dans les albums de Bob : https://plus.google.com/photos/114157553512303650492

Résultats :

  •  Ascension de la Sainte-Barbe (12,5 kms)
    • 44ème KEROUEDAN STEPHANE en 01h08'41
    • 53ème MALEGOL DIDIER en 01h09'58
    • 113ème GENTRIC MYRIAM en 01h18'28 (1ère V1)
    • 150ème JAOUEN RENE en 01h22'47
    • 151ème KERVIEL FLORENCE en 01h22'49(1ère V2)
    • 153ème DAGORN JEAN PIERRE en 1h22:51
    • 165ème GUEGUEN DAVID en 01h24'17
    • 174ème MOISAN BEN en 01h25'02
    • 200ème KERVIEL MICHEL en 01h27'39
    • 216ème DANIEL PATRICE en 01h29'17
    • 234ème GUEGUEN ANNE en 01h31'58
    • 259ème MALLEGOL NATHALIE en 01h35'56
  •  Trail des Chaos (25 kms)
    • 33ème CUZON STEPHANE en 2h05'50

David a remis ça dimanche au trail de Keriolet :

  • Course nature du Moros (11 kms)
    • 88ème GUEGUEN DAVID en 01h02'41

 

Doublé pour Ergué au Faouet

En attendant les résultats complets, voici une photo du podium du Faouet. Doublé d'Erge Vras Court avec Myriam (1ère V1) et Florence (1ère V2).

podium Faouet2015

Petit compte rendu de Couesnon

couesnon grillades

Cette année, Erge Vras Court décide d'organiser sa sortie club à Mezières sur Couesnon situé entre Rennes et Fougères. Le club de course à pied de Mézières étant venu trois ans auparavant participer au trail de l'Odet, nous voulions leur rendre la monnaie en participant à leur trail.

Trois distances de course et une rando sont proposées ; idéale pour que chacun trouve distance à son pied ! En plus, quelques activités ludiques sont également proposées pour les enfants. Le week-end du 08 mai est donc idéal pour partir !

Un groupe décide de partir dès le vendredi matin, faire une escale au Mont St Michel. Un autre groupe prend directement la route de Tinténiac, au camping « Le domaine des Peupliers » où nous dormirons deux nuits. Le reste de l'équipe nous rejoindra le samedi sur les lieux de la course. La météo est favorable, pas de pluie, Cool ! Petit soleil, idéal pour passer une bonne après-midi !

Beau parcours, circuit technique avec de la relance, idéale pour garder le rythme. De belles côtes, dites « Patates » remettent tout le monde d'accord !!!

Satisfaits de notre course, nous rentrons au camping où un couscous maison nous attend. Il n'y a plus qu'à mettre les pieds sous la table ! Patrice nous offre l'apéro pour son anniversaire. Happy birthday Patrice !

Le lendemain, un beau soleil vient nous réveiller. On termine le week-end par un barbecue très convivial. Malgré une réticence des enfants, on lève l'ancre dans l'après-midi, direction Ergué.

Merci Erge Vras Court pour cet agréable week-end !!!

Résultats

DSC 0093Ce week end avait lieu la sortie du club à Mézières sur Couesnon avec quelques photos dans l'article ci aprés.ERGE VRAS COURT était représenté par une quinzaine de membres sur le 11 et 17kms. D'autres membres ont préféré courir à Pluguffan, entre Huelgoat et Carhaix, ou à Bubry avec les résultats suivants: 

Trail de COUESNON 

11kms

  • Didier Coustans 43ème en 1h03'41"
  • Sébastien Brionne 81ème en 1h10'
  • Rémy Barguil 162ème en 1h22'23"
  • Monique Rolland 201ème en 1h29'54"
  • Olivier Le Scanf 207ème en1h32'22"
  • Yolaine Podeur 217ème en 1h38'14"

17kms

  • Laurent Renaud 129ème en 1h42'58"
  • Myriam Gentric 149ème en 1h44'36"
  • David Gueguen 172ème en 1h46'32"
  • René Jaouen 193ème en 1h50'01"
  • Florence Kerviel 227ème en 1h54'14"
  • Anne Gueguen 295ème en 2h02'07"
  • Nathalie Mallegol 334ème en 2h09'46"
  • Robert Flecher 361ème en 2h15'58"
  • Catherine Poupon 401ème en 2h35'53"

Foulées de Pluguffan 10kms:

  • Henri Payet 96ème en 42'33"
  • Stéphanie Le Cren 180ème en 46'52"
  • Ben Moisan 200ème en 47'25"
  • Jean Pierre Dagorn 216ème en 48'22"

Trail De Brandifout à BUBRY

13kms

  • Dominique Nerzic 64ème en 1h08'01"
  • Ben Moisan 106ème en 1h17'29"

23kms

  • Bruno Menez 45ème en 2h09'24"

Semi-marathon Huelgoat-Carhaix

  • Marc Gilbert 11ème en 1h19'47 (4ème V1)

Sortie Club au trail de Couesnon

Couesnon2015 podiumUn joli trail, une superbe organisation, un podium de Myriam, de la pub pour le trail de l'Odet, des animations appréciées par les enfants, un camping confortable, une super ambiance, un babyfoot, des biquettes et des chevaux : voilà quelques uns des ingrédients qui ont fait de la sortie club un formidable week-end.

Quelques photos du week-end :

Bretagne Ultra Trail 2015 : les sensations de nos coureurs

But2015 BenNotre club a participé au BRETAGNE ULTRA TRAIL (BUT) dans le 65kms en individuel et en relais.


En individuel :
Patrice Daniel
Dominique Nerzic
Sébastien Brionne
Stéphane kérouedan
Gilbert Le Bec

En relais 32 puis 33 kms :
Bruno Menez puis Marc Gilbert
Laurent Renaud puis Michel Girard
Florence puis Michel Kerviel
Robert seul sur le 1er relais car son binôme a déclaré forfait.

LE BUT en 65 kms c’est quoi ?
La portion de 65 kms se présente en 2 parties ; départ de Plouay pour aborder les berges du Scorff puis remonter et passer aux roches du diable (au 21eme km) avec ses passages techniques entre les rochers, les gnomes, et sentiers sinueux. Puis une succession de patates comme dit Michel assez longues pour arriver au bout du 1er relais à Ty Nadan (au 32ème km environs). De là, on file le long de l Ellé, quelques patates encore pour arriver au bout d’une douzaine de kms à Quimperlé et sa traversée par le centre-ville et puis son gros ravitaillement, arrivé ici, il reste environ 1 semi. Départ de Quimperlé pour suivre la Laita puis le bois de toulfoen et ses patates (encore) puis ravito au pont de st Maurice. Ensuite on finit gentiment les 8 derniers kms en sentier côtier jusqu’ au Pouldu et arrivé face à l’océan et ses courbatures. Cette année, la 1 ère partie était identique, par contre la seconde dite « + roulante » habituellement était modifiée dans le bois de Toulfoen en succession de patates courtes mais fortes (à tel point que certains était à 4 pattes, devant s’aider des mains).
Sur le circuit il y avait quelques supporters du club (Didier Ben Claude René et les binômes des relais)

Mais pourquoi le club s’est-il lancé dans cette aventure, ce défi :

But2015 Dom1

Dominique : finir un ultra trail 65 kms. Tout a commencé en 2014 au lendemain du BUT que j’ai réalisé en relais avec Ben, j’ai donc lancé cette idée de faire les 65 kms en solo. Mon relais en 2014 : « dur, même très dur pour moi .. ». mais quand j’ai vu Ben arrivé après 5 heures de course de son relais de 33kms je me suis dit plus jamais aussi long, trop exigeant.

La nuit se passe. Au réveil nickel et une idée, et si je faisais ce but en solo, pas con... mais pas tout seul. J’en ai parlé à certains du club en espérant un retour : bof. Puis viens la soirée du trail d'Ergue Vras en juin, après quelques collations, pour le solo on est 3 : moi, seb et Stéphane. Par la suite Gilbert et Patrice vont se joindre à nous. Très bonne pioche car Gilbert en plus de son expérience nous prépare un plan d’entraînement ; « un grand merci à Gilbert » :
Lundi vtt 1 heure,
Mercredi fractionné long ou court ou fartlek,
Vendredi 1 heure à 10 de moy et
Le dimanche tous les trails longs du secteur, le tout durant 10 semaines, c’est là que je remercie ma femme et ma fille de m’avoir laissé autant de temps pour me préparer correctement.
Départ à 10h de Plouay, sachant que les 1ers coureurs du 115 kms arrivaient à partir de 9h30 étant partis eux à 5h du matin. Départ donc des 65kms à 10h pour Dom Stéphane Sébastien Gilbert et Patrice et en relais départ en même temps de Robert, Florence, Bruno et Laurent.
Tout ce monde avait plus ou moins mal dormi, la tension étant là. Michel Girard était tendu comme un string du fait de ne pas avoir trouvé Laurent de suite. Robert lui aussi cherchait un binôme de remplacement en dernière minute en lançant une annonce au micro en vain. Le temps était couvert voir menaçant, avec un peu de vent, les prévisions étaient de la pluie par averses le matin et venté à l'arrivé esur l’océan. Les 65 eux préparaient leurs sacs.

Voici quelques ressentis des coureurs :

Pour la 1ere partie Plouay – Ty Nadan

But2015 Dom2
Dominique :
Le but 2015, la veille je n’ai jamais aussi mal dormi. Le départ : super, aucunes douleurs, je trouve une gabéricoise Catherine avec qui je fais 15 kms à mon allure, je peux parler donc parfait, à la suite d’un arrêt pipi : je la perds. Je retrouve un ancien collègue de boulot Hervé qui est à son troisième BUT. Je le suis jusqu’ au premier relais, entre temps un grand merci à vous les accompagnateurs : Ben, Didier, Claude et René, c’est étonnant chaque fois que je vous voyais la foulée était plus légère, le buste plus droit, du bonheur de vous voir. J’avais prévu ma course en 2 temps les premiers 33kms avec 1 l d’eau contenant sucre sel et jus d’orange 4 pattes de fruits et 3 gels.

Bruno en relais sur la 1 ère partie :
Je me suis présenté sur la ligne de départ du but, que j’effectuais en duo avec Marc, qui courait la deuxième partie. Le temps étant maussade, la question était 1 ou 2 t-shirts. J’ai opté pour 1 + la veste jusqu’à l’heure de départ. Je m’étais bien entraîné : 4 trails longs depuis le début de l’année. Le + dur a été de ne pas trop en faire les 15 jours précédents. Lors du trail de Trégunc, j’avais constaté que mes jambes n’avaient pas récupéré de celui de la pointe du Raz.
Départ. C’est parti pour 1 trentaine de kms. Dès le premier quart d’heure, je me suis retrouvé au niveau de Claire Nedelec, la fouesnantaise de la Réunion, qui a terminé première féminine du 65 kms. J’ai pu admirer la technique réunionnaise : tranquille dans les montées et à fond dans les descentes ; sûrement efficace sur les parcours montagneux. Au bout d’1 demi-heure la course s’est stabilisée, hormis quelques dépassements subits ou effectués. J’avais de bonnes sensations. Tout se passait bien. Les averses étaient de + en+ rares. La température n’était ni trop chaude ni trop froide. Je m’apprêtais à escalader 1 gros talus de terre meuble, lorsque le concurrent précédent a fait dévaler 1 grosse pierre d’1 trentaine de kg à mes pieds. Heureusement que je ne le suivais pas de trop près ! Après 2h30 de course, j’ai commencé à ressentir la fatigue dans les cuisses, lors des montées, qui me semble étaient de + en + raides. Je me suis fait rejoindre par Alexandra Rannou, la première féminine, qui équipée d’1 GPS, m’a informé qu’il ne restait + que 3 kms à parcourir. Je suis resté à son niveau et, après la technique réunionnaise, j’ai pu admirer la technique bretonne : à fond dans les montées et relâche dans les descentes. Par obligation (cuisses en béton), moi, j’appliquais la réunionnaise. Je la doublais dans les descentes avant qu’elle ne me redouble dans la bosse suivante ; et ainsi de suite jusqu’à l’arrivée. Les 3 kms restants me paraissaient interminables. J’avais noté que le relais se passait sur 1 hauteur ; aussi, en haut de chaque bosse je m’attendais à y arriver ; mais une nouvelle descente, suivie d’1 autre raidillon se présentaient à chaque fois. Les 3 kms se sont transformés en 5 ou 6.
Enfin 1 spectateur nous a annoncé qu’il ne restait + que quelques centaines de mètres et j’ai enfin rejoint le relais où j’ai remis mon dossard à Marc qui a détalé comme 1 lièvre vers la ligne d’arrivée.
J’ai couru à mon maximum dans cette course et je suis content d’être arrivé au relais en 3h02, en quatorzième position du duo ; classement amélioré par Marc dans la deuxième partie de course.

Sébastien :
Les premiers kms pas trop de problème à part mon strap qui part en « c..Ille », je rejoins vers le 15ème des gars qui prennent des photos (Ben et Didier à qui je laisse au passage mon coup vent) je continue...
6 kms plus loin, avant d'arriver au ravito, un supporter de choc avec son drapeau d'encouragement (Ben) me dit qu'il reste 500 mètres et une côte, merci pour l'accompagnement dans la côte (tu allais plus vite que moi !!! ) mais ça m’a fait du bien au moral !!! . Au ravito je demande du strap au pompier pour réparer ma cheville, pas de Strap. Pas grave je répare... tout seul ... Avant d'arriver à TY NADAN je rencontre un gars en bottes (René) il me dit "encore 1 Km mais réserve toi", je tourne la tête et je comprends : "une put… de côte !".Ravito, 33 kms dans les jambes, ma petite femme m'attend, me masse, prépare mon ravito.

Pour la 2 eme partie Ty Nadan - Le Pouldu :

But2015 GilbertGilbert :
Sur le but j'étais à l'aise pendant 4 heures. Petit à petit, les douleurs sont apparues, il a fallu gérer le mal jusqu'à l'arrivée en moins de 8h 30. Entre le 45ème et le 57 ème, j'ai trouvé cela difficile. J’ai songé à arrêter. J’ai tenu au mental en marchant dans les côtes (à la réunionnaise peut être ?!) et en petites foulées sur le reste. Ça fait plaisir de franchir la ligne mais ce n'est pas naturel de courir aussi longtemps. J’ai eu mal aux jambes pendant 2 jours. Samedi, j'ai fait une excellente course à Saint-Evarzec, ce qui prouve que l’entraînement a été payant. Le parcours du BUT est très joli mais boueux. Et puis, j'ai constaté beaucoup de solidarité sur cette épreuve d'endurance !

Sébastien Brionne
Je me change et c'est reparti. Je me dis, " aller 12 Kms avant Quimperlé et après c'est cool". Arrivé à Quimperlé, Solenn (ma petite femme) fait 500 mètres avec moi et m'encourage, me masse, et me dit que maintenant y'a pu qu'a finir. Dans ma tête je me dis OK mais encore 20 ... ouille !!! Ayant fait ce tronçon l'année dernière je me dis : pas de grosse difficulté, le parcours est plutôt roulant, mais au bout de 3 kms je m’aperçois qu'ils l'ont changé et là ça calme ! Je prends les bosses les unes après les autres (j'ai mal) mais je me dis que je n'ai pas fait tous cela pour abandonner à ce stade-là. Je prends sur moi et continue à avancer comme je peux.
J'arrive au dernier ravito dont le positionnement avait été étudié pour motiver les troupes : une superbe vue sur une belle bosse de 60m de long avec un bon pourcentage comme on les aime ... y'avait plus qu'à ... après ça plus de doute c'était gagné !!! Plus que 6 petits kms !!!
A 500 mètres de l'arrivée, un ancien m'attend et m'accompagne (Robert) je trouve cela super et ça me redonne la pêche. Je monte les dernières marches, je vois ma petite femme, séquence émotion, les nerfs retombent, je vois l'arrivée à 150 m, j'ai presque envie de pleurer. En plus les deux "TAMALOUX" (Claude et René) sont là, sous l'arche, je lève les bras. C'est gagné ! 9H30 je suis content même euphorique d'avoir atteint cet objectif de saison. Je me sens bien, s'en suit l'apéro, une bonne bouffe, une bonne déconne ... bref une super soirée avec une super équipe !!! Vive Erge Vras Court !!! Belle expérience, à refaire mais pas tout de suite !!! (C’est pas moi qui le dit ce sont mes jambes !!!)

Michel Girard :
La course s’est bien passée. Arrivé au bois de Toulfoen, ha ha !! on m’avait dit roulant : mon c.. !! Patate sur patate. vivement le pont saint Maurice car je n’avais plus d'eau et j’avais faim. Les derniers kms ont été roulants et avec de beaux paysages.
« Après au dîner, j’ai dû boire un peu trop de bière et pas assez d’eau car j’ai eu mal à la tête le dimanche. »

LE COUPLE KERVIEL :
Voici un petit résumé de notre parcours.

Le BUT, un parcours somptueux mais exigeant.
Une première partie pratiquement inchangée par rapport à l'an dernier avec toujours en point d'orgue le magnifique panorama des Roches du diable. A noter toutefois deux belles patates à même la pente juste avant le passage du relais.
Michel, (qui, c'est bien connu, n'aime pas les côtes) comme l'an passé, avait opté pour la seconde partie réputée beaucoup plus roulante.
Mais c'était sans compter sans l'imagination (un peu sadique? ) des organisateurs. Le parcours dans la forêt de Toulfoen a été cette année une succession de côtes très pentues.

66 kms cumulés à l'arrivée. Un chrono amélioré de 15mn par rapport à l'année dernière.

Merci pour le soutien moral, les encouragements de tous les coureurs d'Erge Vras présents tout au long du parcours, Ben, Claude, Didier, René.

But2015 Dom3Dominique :
Idem pour les autres 33kms avec 1 l d’eau contenant sucre sel et jus d’orange 4 pattes de fruits et 3 gels donc j’arrive au relais avec mon camelbag vide, je demande mon sac pour les recharges et me changer réponse .... « On a du se garer trop loin : pas de sac ». La honnêtement panique à bord, je vois mon collègue qui repart donc pas le temps de cogiter : de l’eau, des tucs et une compote repartie pour 15 kms et 15 kms c’est long surtout quand tu penses que tu n’as plus de gels, de pâtes de fruit ni ta boisson et c’est encore plus long quand ton collègue se met à vomir et qu’il s’arrête. Bon il faut continuer. Là je trouve un autre groupe, trois coureurs de Cleguer : même allure que moi et très causant. Je demande si je peux les suivre "pas de problème». On arrive à Quimperlé et là : 2 grands sourires m’attendent, Claude et Florence avec mon sac et mon ravitaillement. Le moral est la et surtout très bon. Je passe dans la forêt de Toulfoen que j’ai trouvé dur, voire trop dur et très pentues, j’y ai même découvert dans les descentes de nouveaux muscles dans mes cuisses, (mais ces muscles font très mal). Mais quel plaisir à l’arrivée de voir que tous les 5 on a fini, que tous les relais ont fait de bon temps, et a suivi un bon repas avec une très bonne ambiance, à l’image de notre club.

Donc en résumé une très bonne expérience pour 2015 mais au fait en 2016 ... on prépare quoi ?????

Bretagne Ultra Trail 2015

but2015

 

Voici quelques photos des gabéricois au BUT 2015.

A venir : encore d'autres photos et un article sur l'épreuve.

 

Cliquez sur la photo ou sur le diaporama pour accéder à l'album complet :